18/03/2008

10 mots à insérer...

Consignes : chaque élève note 10 mots concrets et donne la feuille à son voisin qui doit inventer un texte contenant ces 10 mots.

Ce matin, j’ai décidé d’aller manifester en Ardenne.  Je me suis levé tôt afin de préparer mon sac.  J’y ai mis mon sifflet pour faire le plus de bruit possible, une chaîne et un cadenas pour m’attacher aux arbres et mon chapeau pour me protéger du soleil.  Avant d’y aller, je me suis préparé une assiette de fromage et c’est à ce moment que j’ai remarqué que je n’avais pas mis ma bague.  Sans elle, je n’aurais pas pu prouver que je faisais partie du groupe WHOOPI qui est contre l’abattage des arbres.  J’ai eu vite fait de la mettre, il se faisait tard, j’ai pris mes clés et j’ai sauté dans la voiture.  [Chloé, 4è C]

10 juin 2006
 
           Aujourd'hui, je suis obligée de t'écrire sur une feuille parce que mon ordinateur a lâché hier dans la soirée.  J'ai pris énormément de temps avant de commencer car je ne retrouvais plus mon stylo.  Une fois que je l'ai eu retrouvé, j'ai vu qu'il n'y avait plus d'encre et pas de cartouche de rechange !  J'ai dû prendre un bic.  Soit !  Hier sen soirée, je suis allée me promener dans le champ d'à côté avec mon petit frère.  Il aime bien car il y a souvent des vaches et il les trouve très drôles. Cette fois-là, il y avait aussi un cheval.  J'étais assise sur le petit mur qui entoure le champ, avec Téo sur mes genoux.  A un moment, le cheval a essayé de monter la vache.
Téo, qui n'a que 7 ans, m'a demandé ce qu'ils faisaient.  La seule excuse que j'ai trouvée était qu'ils jouaient au ballon mais ils l'avaient lancé trop loin.  Pour voir plus loin, le cheval était monté sur la vache...  Il avait l'air d'y croire !  En faisant tomber ma latte tantôt, je me suis roulé sur l'orteil en bougeant ma chaise, du  coup j'ai une chaussette pleine de sang... Ca me fait encore mal! 
 
                                              Je t'en dirai plus demain ! [Delphine, 4è C]

En marchant dans la rue, guitare à la main et casquette sur la tête, je me rends à mon endroit habituel : le tunnel de Sous-les-Toits.
Ma première chanson sera celle que j'ai écoutée hier dans le magasin de disques : le CD de Nirvana et la chanson, Smell like a teen spirit.
Je m'assieds en face de Joe avec son accordéon, pose en face de moi la chope que j'ai piquée dans la taverne d'à côté et me mets à jouer cette chanson.
Quand soudain, un ornithorynque passe devant moi en promenant son chien, ensuite s'arrête et me dit :  
- Ce serait pas du Nirvana?
- Si...
- Hmm... pas mal !  Tiens, j'te donne 10 sous !  Tu pourras t'acheter une Jupiler !
- Merci, mais moi ce que je veux, c'est un nouveau jeu pour mon PC !
- T'as un ordinateur mais pas de maison ?
- Nan j'ai pas d'ordinateur, ni de maison d'ailleurs.  Mais j'économise pour m'en acheter un !
 
Il me regarda de travers puis s'en alla en marmonnant dans son bec.
Ces ornithorynques, aucun humour -_- ... [Véra, 4è C]

 


 

19:22 Écrit par trace | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/03/2008

10 mots à insérer...

Consignes : chaque élève note 10 mots concrets et donne la feuille à son voisin qui doit inventer un texte contenant ces 10 mots.

Je vais vous décrire ma chambre. Sur mon lit, il y a un gros chien en nounours. Il est vert et il passe la langue. Quand j'observe ma chambre, je vois du désordre. Les chaussures mal rangées, la radio débranchée, du chocolat et des bonbons sur le divan, mes bijoux à côté de la boite où ils devraient se trouver et les mouchoirs à côté de la poubelle... Je vais commencer maintenant par ranger tout ça et afficher quelques posters parce que pour l'instant, c'est le mur du désert et la chambre de l'enfer.  [Manon, 4è C]


Un homme assis sur une chaise boit une bière. Le casier posé à côté de lui est sous la table. Sur cette table se trouvent un cendrier et une lampe. De l’autre côté, il y a un tabouret et son lit est visible depuis la pièce. Il se lève, épuisé après ces quelques jours de voyage, il doit ranger sa tente, son sac et tout ce qu’il a emporté. Un billet tombe de sa poche, il se penche pour le ramasser, prend ses pieds dans ses affaires et tombe violemment.  Il ne se relève pas…  [Sandrine, 4è C]

17:02 Écrit par trace | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/05/2007

Nouvelles définitions...

  • Caravane [Bagyò S., De Wandel M.] : autobus dans lequel chacun est libre de lâcher des blagues.
  • Carnaval [Milo O., Pamart S., Picron S.] : véhicule permettant de se déplacer sur des voies maritimes.
  • Citrouille [Grouy T., Luc A., Scohier V.] : crainte déraisonnable et excessive produite par les agrumes, et plus particulièrement le citron.
  • Corbeau [Draou A., Palumbo N., Zouque M.] : personne au physique particulièrement avantageux.
  • Dépêche [Longo L.] : remise en liberté de poissons dans un lac, un étang ou dans la mer.
  • Eléphant [Milo O., Pamart S., Picron S.] : mammifère utilisant le principe de Dédale pour essayer de voler.
  • Faucon [Berry J., Lesire Q., Snyders X.] : personne faisant semblant d’être dénuée d’intelligence.
  • Mortel [Dendooven F., Ech-Chahid S., Ricour J.] : hôtel morbide, isolé et dans lequel les clients trouvent généralement la mort au chant du coq.
  • Promesse [Carlier P., De Smet L., Leroy G.] : (n. m.) personne se disant très pratiquante.
  • Radeau [Dechamps M., Docquier S., Thauvoye M.] : cousin du rat vivant essentiellement dans les ruisseaux.
  • Souris [Dechamps M., Docquier S., Thauvoye M.] : malentendant à l’air joyeux.
  • Tourbillon [Carlier P., De Smet L., Leroy G.] : (n. m.) bille en forme de toupie, tournant sur elle-même.

18:16 Écrit par trace dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Mots-valises 2006-07

  • Adulescent [Collet S., Huberlant L.] : adulte qui pense encore être un adolescent.
  • Chauvage [Dechamps M., Docquier S., Thauvoye M.] : personne au caractère violent dépourvue de pilosité capillaire.
  • Confriture [Grouy T., Luc A., Scohier V.] : préparation de fruits frais et sucre cuits ensemble dans de la graisse chauffée à haute température.
  • Délicatasse [Grouy T., Luc A., Scohier V.] : petit récipient pourvu d’une anse dont on se sert pour boire, dans la haute société, des boissons raffinées, légères et peu alcoolisées.
  • Disquothécaire [Bagyò S., De Wandel M.] : personne responsable de la conservation des vinyles et CD mis à la disposition des fans.
  • Doucerette [Magnin J., Raucq S., Vreux L.] : petite sœur particulièrement attentionnée.
  • Ecoverdose [Milo O., Pamart S., Picron S.] : surcroît de fatigue dû à l’abus de cours sur une journée.
  • Faucillisé [Longo L.] : état d’un objet agricole préhistorique.
  • Loréalisation [Grouy T., Luc A., Scohier V.] : action de concevoir une nouvelle gamme de produits cosmétiques qui le valent bien.
  • Métrocolle [Dechamps M., Docquier S., Thauvoye M.] : se dit du métro parisien où les gens sont entassés les uns sur les autres.
  • Micrhomme [Draou A., Palumbo N., Zouque M.] : homme de taille très inférieure à la moyenne.
  • Mythofesseur [Carlier P., De Smet L., Leroy G.] : (n. m.) personne enseignant l’art de mentir.
  • Ordinaqueur [Ganga M., Quiévy C.] : machine spécialisée dans les arnaques.
  • Percolaitier [Dendooven F., Ech-Chahid S., Ricour J.] : (n. m.) appareil servant à produire du lait chaud.
  • Podostring [Dendooven F., Ech-Chahid S., Ricour J.] : (n. f. ; du gr. pous, podos : pied et du lat. stringo, ere : dégainer) sandale de plage constituée d’une fine semelle et d’une bride en V, à passer entre les deux premiers orteils. V. tong.

17:52 Écrit par trace | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/02/2007

A la manière des surréalistes...

Jeu des "questions/réponses" : un élève pose une question sur le modèle "qu'est-ce que... ?" et un autre élève propose une réponse sans avoir eu connaissance de la question.

- Qu'est-ce que le ciel ?  C'est une petite noisette perdue dans une boîte en bois.
- Qu'est-ce que l'amour ?  C'est un rêve magnifique.
- Qu'est-ce que le temps ?  C'est un tableau trop compliqué à comprendre.
- Qu'est-ce que l'aventure ? C'est l'univers qui tourne.
- Qu'est-ce que cette larme aux reflets brillants ?  C'est une danseuse dans un océan de pluie.
- Qu'est-ce que l'esprit ?  C'est attendre un rêve impossible.
- Qu'est-ce que la nuit ?  C'est une parcelle de paradis.
- Qu'est-ce que la vie ?  C'est une chose hilarante.
- Qu'est-ce que l'intelligence ?  C'est une histoire sans fin.
- Qu'est-ce que la mort ?  C'est un papillon aux ailes dorées voyageant dans nos rêves.

Réalisé collectivement par les élèves de 6è G (section Arts transition)

 

- Qu'est-ce que l'éternité ?  C'est la plus belle chose qui puisse nous arriver.
- Qu'est-ce que l'aube ?  C'est un petit morceau de papier qui vole au vent frais d'automne.
- Qu'est-ce que qu'une question ?  C'est le miroir de la vie.
- Qu'est-ce que l'oubli ?  C'est quelque chose que l'on ne peut avoir.
- Qu'est-ce qu'un visage ?  C'est la vie qui nous entoure.
- Qu'est-ce qu'un train ?  C'est la joie qu'on voit briller dans les yeux des enfants.
- Qu'est-ce que la pleine lune ?  C'est ce petit courant d'air frais qui chatouille le visage le matin.
- Qu'est-ce qu'une étoile ?  C'est une larme qui coule sur la joue d'un enfant triste.
- Qu'est-ce que le mensonge ?  C'est une montagne de merveilles.
- Qu'est-ce que la paix des hommes ?  C'est une lueur qui nous éclaire.
- Qu'est-ce que l'amour ?  C'est un sentiment de liberté.
- Qu'est-ce que l'imagination ?  C'est le début et la fin de tout.

Réalisé collectivement par les élèves de 6è C (général)

 

Il est de belles "coïncidences" parfois, non ?

 

 

21:28 Écrit par trace | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

A la manière des surréalistes...

tourbillon

 

 

 

 

Exercice dit "du cadavre exquis"

- La pomme bleue comme le ciel imagine le coeur géant au visage pâle.
- L'océan vert et rouge mangera la lune au regard étoilé.
- L'horizon géant qui pleure roulait un caillou qui crroque sous la dent.
- L'univers qui bouge beaucoup criera dans l'hippopotame assez corpulent.
- La poussière mélancolique se dandine la métaphore brûlant d'angoisse.
- La petite sirène, frère de l'ours, constitue le coquillage rose à pois bleus.
- Le tigre tout blanc offrira un petit poney à l'allure louche.
- Le beau petit bonhomme en mousse cogne la grande marmite aux vêtements dorés et scintillants.
- Le gros papillon bleu fait danser le schtroumpf chouchouté.

Réalisé collectivement par les 6è G (section Arts transition)

21:23 Écrit par trace | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/05/2006

Ecriture automatique

Le brouillard ne ressemble à rien

La lecture-plaisir va le jeter à la poubelle

Parce que le CD de photos n’aime pas cela.

Par contre, cette chanson n’est pas mal. [M. Leclercq]

15:28 Écrit par trace | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |