11/03/2006

 Texte écrit à partir de "La nuit étoilée", Van Gogh

C'est après avoir circulé inlassablement dans la région camarguaise que je trouve enfin ce paysage. Il représente exactement ce que je cherchais : le calme et la tranquillité après une dure journée de labeur dans la ville.

Je peins et je me rends compte que les coups de pinceau viennent et s'enchaînent car c'est l'inspiration qui guide ma main.

Les étoiles épanouies sont comme de petites lucioles sortant de buissons et leurs reflets sur l'eau me font penser à la lueur incertaine d'une flamme. Ce lac nous donne un air frais venant du sud, comme une bouffée d'énergie.

Derrière cette étendue d'eau sont installées de petites maisons éclairées qui, vues de loin, ont l'air d'être de grands feux de bois.

Les couleurs de ce tableau nous montrent l'obscurité et la douceur de la nuit lorsque la ville est endormie. Les traits de l'herbe à mes pieds passent du bleu au vert en interceptant du gris sur leur chemin. Sur ce mélange de couleurs se promènent deux personnes errant comme des spectres dans la brume du soir, racontant à qui veut l'entendre leur idylle.

Je suppose que chaque personne éprouve des émotions différentes à la vue de ce tableau mais les seuls mots qui me viennent à l'esprit sont " incomparablement sensationnel "...

[Carole P, 4è B]

11:02 Écrit par trace | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Remerciements Je passais par hasard par ici et j'ai été agréablement surprise de le voir publié...

Meci beaucoup!

Écrit par : Philippart Carole | 23/08/2006

Les commentaires sont fermés.