18/05/2006

Ecriture automatique

[…] L’obligation du réveil vous sera plus simple avec du café

Caféine, déesse des drogues légales qui rappelle au travail le bienheureux qui sommeillait

Le bienheureux qui devient alors bien énervé et agressif

Pas même Dieu ne pourrait l’apaiser

L’apaisement se fera peut-être au détour d’un sentier forestier

Vive le calme absolu et place au rêve

Rêve de futilités et d’amour

L’amour qui perdra sans doute son merveilleux sans attendre […] [J.-M. Deval]

15:24 Écrit par trace | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.